• Il y a quelque temps, un pissenlit un peu trop costaud avait cassé ma gouge qui, il faut l'avouer, avait tendance à se plier un peu facilement. Et à force de la redresser, ce qui devait arriver, arriva……… la gouge se cassa !

     

    Donc, ni une, ni deux, j'en ai commandé une nouvelle (car avec le confinement, impossible d'aller en acheter une neuve).

    A Chantilly, j'avais acheté un transplantoir qui est très solide ( je suis une brise fer, j'ai réussi à casser le dernier qui pourtant est une marque connue et reconnue…)

     

    Du coup, je me suis dit, vu que le transplantoir me résiste, la gouge devrait en faire autant !!

    Et une semaine après !!

    TADA...

    Me voilà parée pour partir à l'assaut des longues racines récalcitrantes !


    4 commentaires